Pedestrian Bridge Poster


 
Protégez vos enfants contre les morsures de chien L'ABCD des sièges d'auto pour enfants Sécurité sur les terrains de jeu La sécurité sur Internet Ergonomie pour enfants La cyber-intimidation La sécurité des enfants à la ferme Ce qu’il faut enseigner aux enfants au sujet des étrangers La sécurité lors des excursions Avertissement concernant les habitacles chauds Liste de vérification pour enfants seuls à la maison La clé de la sécurité pour les enfants seuls à la maison L'ABC du gardiennage : conseils pour les parents Noyades : la difficile verbalisation des baigneurs imprudents Canada : un python tue deux enfants dans leur sommeil, des zones d'ombre Quand un aigle royal enlève un enfant au Canada Un nouveau traumatisme lié à la route Une manifestation pour les familles des victimes de la route Au Sérail- Jounieh Baroud appelle à une réorganisation administrative dans les brigades de la circulation Attention, déviation
Print
Canada : un python tue deux enfants dans leur sommeil, des zones d'ombre
Canada : un python tue deux enfants dans leur sommeil, des zones d'ombre
Un python échappé d'un magasin animalier a tué deux enfants de 5 et 7 ans dans leur sommeil dans la nuit de dimanche à lundi à Cambellton, dans l'est du Canada, a indiqué la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Venus passer la nuit chez un ami, les deux jeunes garçons dormaient dans une des chambres de l'appartement situé à l'étage directement au-dessus du magasin spécialisé dans les animaux exotiques. C'est vers 06h30 locale (10h30 GMT) que les forces de l'ordre ont été appelées sur les lieux mais la gendarmerie n'a pas souhaité donner de détails sur le drame, ni le nombre de personnes présentes dans l'appartement.

"Des policiers du Détachement de Campbellton de la GRC se sont rendus sur la rue Pleasant, à Campbellton, où deux garçons ont été retrouvés morts. Les garçons avaient dormi chez un ami, dans un appartement situé en haut d'un magasin vendant des reptiles", selon le communiqué de la gendarmerie.

Une enquête a été diligentée pour connaître les circonstances du drame et une autopsie du corps des deux victimes a été ordonnée, a expliqué la Gendarmerie de la province du Nouveau Brunswick.

"Selon l'enquête préliminaire, un serpent exotique s'est échappé pendant la nuit et s'est introduit dans le système de ventilation, puis s'est infiltré dans l'appartement", a indiqué la GRC. A ce stade de l'enquête, la gendarmerie "croit que les deux garçons ont été étranglés par le serpent".

Interrogée par l'AFP, une porte-parole de la gendarmerie du Nouveau Brunswick n'a pas souhaité donner plus d'explications, ni révéler si des traces de strangulation étaient visibles. Cette porte-parole n'a pas non plus voulu donner la taille du reptile qui a été capturé et n'a pas été rendu à son propriétaire.

Le python, qui a réussi à se faufiler dans le système de soufflerie, s'est échappé d'une cage au rez-de-chaussée du bâtiment où était installé Reptilien Ocean, une boutique spécialisée dans la vente de serpents, d'alligators et de poissons exotiques.

Lundi en fin de journée, les enquêteurs étaient donc très prudents dans leurs déclarations et s'en remettaient aux résultats des autopsies qui "seront pratiquées sur le corps des deux garçons" mardi.

Le scepticisme prévalait chez les spécialistes des reptiles pour qui ce phénomène d'attaque de deux jeunes garçons par un serpent constricteur est extrêmement rare. Ainsi, David Rodrigue, directeur du Zoo Ecomuseum de Montréal, a émis des doutes sur l'antenne de Radio Canada. "C'est difficile à croire", et ce type d'accident serait "un cas isolé et très très extraordinaire et très peu probable".

Cet expert a relevé que le python est un animal qui mord pour se défendre et qui étrangle sa proie uniquement pour se nourrir. "L'étranglement est vraiment lié à l'alimentation de l'animal" et ce comportement "doit donc être stimulé par la faim et par l'odeur de la proie", a-t-il ajouté.

L'émotion était grande lundi dans cette petite localité de Cambellton, un bourg d'un peu plus de 7.000 habitants sur la baie des chaleurs au nord de la province du Nouveau Brunswick. Le maire adjoint de la commune, Ian Comeau, a déploré cet accident en reconnaissant que des habitants ou des opposants à ce type d'animaux avaient par le passé regretté la présence d'un tel magasin animalier. Le maire-adjoint a déclaré que l'arrêté municipal qui avait autorisé ce commerce serait certainement révisé.

Ian Commeau a ainsi confié au quotidien La Presse que dès mardi le conseil municipal allait se réunir pour revenir sur cet arrêté. "C'est la première chose que nous ferons (mardi) matin. Nous changerons la réglementation et travaillerons avec la GRC dans leur enquête", a-t-il déclaré.

Canada , Children Safety

Date: 8/6/2013 8:37:17 AM

By: LASSA web , L'Orient Le Jour-Liban

Ajouter un commentaire 
Name
Email
Comments
Ajouter
Réserves Lassanet.org le droit d'exclure les messages qui contiennent des insultes, le sectarisme, le sexisme, le racisme et d'autres expressions considérées comme entrant en dehors des limites de la décence. Toutes les opinions exprimées sont celles de l'affiche individuel et ne représentent pas les vues de Lassanet.org ou de son personnel.
Les Commentaires 
Nombre de commentaires (0)
Children Safety

 
Website Designed & Developed by ITEC (Innovative Technology)